Shikakai : un shampoing naturel pour cheveux sec !


Le doute n’est plus permis, vous avez cheveux sec. Malgré tous les shampoings miracles aux huiles précieuses générantes, réparatrices, ressusitantes, tellement nourrissantes qu’elles seraient la solution à la faim dans la monde, oui malgré tout ça, votre cheveux fait inlassablement la gueule !

Le shikakaï à la rescousse

Mais que faire ? En rajouter une couche ?
Le grand combo préshampoing, shampoing, après-shampoing, masque, eau démélante, vous avez déjà essayé, en changeant même l’ordre parfois, pour voir ; et manifestement, si vous lisez cette page, c’est que cela n’a pas fonctionné. Ou alors, peut-être êtes-vous seulement curieuse de découvrir une méthode plus simple, moins chronophage, plus économique et surtout, plus naturelle, respectueuse de votre corps et de votre environnement.
S’il vous arrive de me lire de temps à autre, vous vous doutez déjà de quoi je vais parler. Si vous avez lu le titre de l’article, vous le devinez aussi.

Les cheveux secs : c’est quoi ?

En deux mots, le cheveux sec est un cheveux qui manque à la fois d’eau et de lipides, qui a donc besoin d’hydratation et d’être nourri.
Ce manque de gras provient d’une absence ou d’un déficit de sébum au niveau de sa cuticule qui ne peut pas jouer efficacement son rôle de barrière contre l’évaporation de l’eau contenue dans le cheveu mais aussi de protection de sa structure interne (cortex).
L’origine est « endogène » c’est à dire liée à la nature même du cheveu : héritage génétique ou vieillissement qui cause une diminution de la production de sébum… Vous ne pouvez donc rien y faire.

cortex cheveux

Quelles différences entre les cheveux secs et les cheveux déshydratés ?

A la différence, le cheveux déshydraté est un cheveux qui manque d’eau. L’aspect paille n’est pas franchement dans sa nature en temps normal, mais certains facteurs peuvent provoquer son assèchement : une coloration, le soleil, la piscine, la mer, le sèche-cheveux ou le fer à lisser. Bref, un cheveu déshydraté est un cheveu malmené.

Evidemment, sur le papier, la différence est simple, pourtant dans la réalité et à l’oeil nu, la distinction entre sec et déshydraté n’est pas aisé. Quel que soit le mal dont elle souffre, votre chevelure sera terne et rêche, fourches, longueurs qui se décolorent, cassant, électriques, manquent de souplesse,

Pourquoi passer au no-poo quand on a les cheveux ternes ?

Nous en avions déjà parlé dans cet article sur le no-poo. Les shampoings classiques, industriels ne sont pas bons pour nos cheveux. Au mieux, ils leur donnent un aspect lisse et brillant totalement artificiel, comme une couche de vernis sur des ongles qui se dédoubles. Au pire, ils accentuent leur sécheresse et leur déshydratation.
Cela est en partie dû aux silicones présents dans les shampoings et soins capillaires classiques.
En quelques mots, le silicone se dépose sur le cheveu endommagé et l’enrobe d’une « gaine » qui comble les fissures et lisse sa cuticule; il lui donne cet aspect brillant et plein de vitalité. Le cheveux est par nature mort, seul le bulbe est vivant. Ce qui pose réellement problème, c’est qu’en faisant votre shampoing vous n’en mettez pas uniquement sur les longueurs, mais également sur la racine. Le silicone bouche les pores, gène la pousse des cheveux, fini par engendrer des pellicules et donne des racines grasses…

Alors, soyons honnêtes, passer au no-poo ou au shampoing naturel, n’est pas miraculeux. Vos cheveux ne vont pas retrouver brillance, souplesse et volume en quelques jours. Il faut du temps, parfois beaucoup de temps. Suffisamment pour qu’ils se réparent et se renforcent.
Cela fait presque un an que j’ai abandonné L’Oréal, les autres, et leurs promesses. J’en suis entièrement satisfaite, et je ne reviendrai pas en arrière. Néanmoins, il m’a fallu plusieurs mois avant de ̶r̶e̶t̶r̶o̶u̶v̶e̶r̶ trouver des cheveux plus épais et plus volumineux. Je les lave une fois par semaine avec de la poudre ayurvédique de Shikakaï.

Le miracle du Shikakaï

Le Shikakaï est une poudre ayurvédique qui se présente sous forme de poudre très fine couleur cacao.
Riche en saponine (tensio-actif présent dans le savon, aux propriétés nettoyantes), le shikakai lave le cuir chevelu tout en douceur.
J’ai commencé le no-poo en lavant mes cheveux avec un oeuf. Le blanc est également riche en saponine, le jaune a des propriétés adoucissantes et nourrissantes. Cela convenait bien pour commencer, mais à force l’oeuf a tendance à alourdir les cheveux et à les rendre un peu mous. J’ai donc cherché une alternative tout aussi naturelle et douce. Ayant les cheveux particulièrement fins et secs, je ne souhaitais pas utiliser la méthode traditionnel du no poo : le bicarbonate de soude + vinaigre blanc, ni les poudres à base d’argile, réputées pour assainir les cuirs chevelus gras.

J’ai donc fini par tenter le shikakai. Cette poudre végétale d’Inde, provient du fruit qui porte le même nom. Il est séché puis réduit en poudre.
En plus de bien nettoyer, aussi bien que vos shampoo classiques, il apporte brillance et douceur à votre chevelure.

Concrètement, son utilisation est très simple. Il vous suffit de mélanger dans un petit récipient, une cuiller à soupe environ de poudre avec quelques gouttes d’eau tiède, jusqu’à obtenir une pâte plus ou moins liquide et lisse.
Ensuite, vous pouvez l’appliquer sur vos racine et masser délicatement votre crâne. Si vous êtes encore afficionado de Kerastaze, la pose peut vous décontenancer, et non, ça ne mousse pas !
Mais au bout de quelques applications, vous aurez pris l’habitude.
Laissez poser quelques minutes, le temps de vous savonner, puis peignez votre chevelure avant de rincer.

Côté utilisation il faut toutefois noter quelques points gris. Son odeur n’est pas particulièrement agréable, sans pour autant être désagréable. Mais ne vous inquiétez pas, après rinçage le shikakai est inodore.
Cette poudre est également particulièrement fine, ce qui la rend très volatile et fait éternuer quand on la manipule.

Et vous ? Avez-vous déjà testé le Shikakaï ? Quel soin lavant utilisez-vous pour vos cheveux secs et fragiles ?

Allez, salut ! ♥

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *