Crème hydratante maison : recette peau sèche


Fabriquer une crème hydratante maison

Fabriquer un soin hydratant pour le visage

 

Depuis que j’ai décidé de passer au naturel, je remplace progressivement ma trousse de toilette par des produits faits maison. Aujourd’hui je vous propose le classique incontournable que tout le monde possède dans sa salle de bain : la crème hydratante visage. Un soin de la peau indispensable pour préserver sa bonne mine !

Ayant la peau sèche et plutôt sensible, le soin du visage est un passage obligatoire matin et soir.  Pourtant même avec ça, ma peau continuait régulièrement de me tirer. Ce n’est pas vraiment un hasard quand on sait ce qu’il y a dans les cosmétiques industriels… Paraffines, silicones, perturbateurs endocriniens ou substances allergènes, il est difficile de faire confiance à son pot d’émulsion. On ne le répètera jamais assez, nous ne sommes jamais mieux servis que par nous-mêmes.

Pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet, retrouvez cette étude récente de l’UFC-Que choisir sur les substances inquiétantes dans nos cosmétiques.

C’est parti !

 

Les ingrédients de la crème hydratante Simone-Simone

  • 60 ml d’eau minérale ou d’hydrolat de bleuet
  • 15 ml d’huile d’amande douce
  • 15 ml de beurre de karité
  • 2 c.à.c. de cire émulsifiante
  • 20 gouttes de naticide

 

La recette que je vous propose est très simple et rapide à réaliser. Le temps de préparation n’excède pas les 15 minutes. Il faut juste patienter un peu que la crème s’épaississe. Je l’utilise aussi bien en soin de jour qu’en crème de nuit. Vous pouvez changer les ingrédients pour que votre crème de jour s’adapte parfaitement à votre type de peau.

Vos pores sont dilatés et votre zone t brille ? Il est probable que vous ayez la peau grasse. Vous avez des rougeurs sur les joues et votre épiderme tire à la moindre agression ? Votre peau est sensible et / ou atopique. Votre ride du lion se voit de plus en plus ? Alors c’est que vous avez peut-être une peau mature. A chaque typologie de derme ses ingrédients, pas de panique. 😉

 

A quoi servent les ingrédients de cette émulsion douceur ?

 

L’hydrolat de bleuet :

Cette eau, particulièrement connue pour ses bienfaits sur les yeux fatigués et bouffis est appelée avec humour « eau de casse lunettes ». Pourtant on peut l’utiliser sur tout le visage. Elle tonifie les tissus, et grâce à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires, elle redonne un coup d’éclat aux peaux ternes. Elle resserre également les pores.

Si vous avez une peau grasse, vous pouvez choisir parmi l’une de ses eaux florales : Achillée millefeuille, Citron, Cyprès toujours vert, Eucalyptus globulus, Genévrier, Géranium bourbon, Hamamélis, Romarin à verbénone.

Pour les peaux acnéiques, vous pouvez choisir les mêmes que pour les peaux grasses, l’eau de lavande vraie ou de tee tree sont également super !

Les peaux sèches auront aussi le choix entre : bleuet, Fleurs d’oranger, Hélichryse italienne, Lavande vraie, Rose de Damas, Tilleul, Vétiver, Ylang-ylang

Je conseille pour les peaux normales et mixtes, (celles dont la zone T produit plus de sébum que le reste du visage) : achillée millefeuille, Fleurs d’oranger, Hamamélis, Laurier noble, Romarin à verbénone, Thym à linalol, Verveine odorante, Ylang-ylang.

Et enfin, les peaux matures pourront soulager les effets du temps et combattre les ridules avec : Cannelle écorce, Ciste ladanifère, Fleurs d’oranger, Romarin à verbénone, Rose de Damas, Sauge officinale, Vétiver, Ylang-ylang.

 

Le beurre de karité :

Ce beurre végétal issu des noix de karité est réputé pour son action nourrissante extrême. Très riche en vitamine A et d’alcool terpéniques qui absorbent une partie des UV, il protège la peau du soleil. Attention, il ne remplace toutefois pas une vraie crème solaire !
Régénérant cutané, il revitalise les tissus et redonne son élasticité à la peau.
Il est idéal dans la composition de crèmes et baumes riches pour le corps et les lèvres. On l’utilise également volontiers sur les cheveux.

Les peaux grasses, acnéiques ou mixtes, ne mettez pas de beurre de karité, mais vous remplacerez la portion par de l’huile végétale.

 

L’huile d’amande douce :

Cette huile végétale est bien connue pour ses vertus adoucissantes et apaisantes des peaux irritées. Elle est donc idéale pour nourrir et protéger la peau. Elle protège le visage des agressions et aide à avoir une belle peau.

 

La cire émulsifiante :

La cire émulsifiante permet de lier la phase aqueuse à la phase huileuse. Elle est indispensable pour mélanger les préparations à base d’huile et d’eau. Pour cette recette j’ai choisi la cire émulsifiante n°2 d’Aroma Zone pour sa texture onctueuse, mais libre à vous de prendre celle qui vous convient le mieux. Cela ne change en rien les bénéfices de votre crème.

 

Le naticide :

Il s’agit d’un conservateur naturel. Il est indispensables dans les préparations à base d’eau. Il empêche la prolifération de bactéries dans les milieux aqueux et permet une meilleure conservation de vos cosmétiques. Il existe également le cosgard. Ce conservateur a les mêmes propriétés, néanmoins il n’est pas d’origine naturel est peut être potentiellement allergisant. Mais rassurez-vous, il est l’un des seuls conservateurs synthétiques autorisé par le label Ecocert, gage de sécurité tout de même.

 

Les étapes pour fabriquer une crème douceur pour peaux sensibles et sèches

Etape 1 :

Mettez dans un récipient l’huile végétale, le beurre de karité et la cire émulsifiante. Faites chauffer au bain-marie.

Etape 2 :

Ajoutez l’eau minérale ou l’hydrolat. Mélangez bien.

Etape 3 :

Transvasez la préparation dans votre pot, au préalable désinfecté et stérilisé. Laissez poser au frigo pendant 1h au moins. La crème hydratante va s’épaissir en refroidissant.

 

Testé et approuvé ?

Allez, salut ! ♥

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Crème hydratante maison : recette peau sèche

  • Amel

    Hello!

    Tu n’as pas précisé à quel moment mettre le naticide. 🙁

    Est-ce-que tu penses qu’il est possible d’ajouter d’autre HV comme celle de figues de barbarie?

    Merci d’avance pour ta réponse 🙂

  • Simone-Simone Auteur du billet

    Hello Amel,

    Le natacide ou tout autre conservateur est à ajouter en fin de préparation. Tu peux évidemment utiliser l’HV qui te correspond le mieux. Cette recette est très adaptable 😉

    A bientôt !

  • Minichose

    Merci pour cette chouette recette, j’en cherchais une qui corresponde a mes besoins et je crois que j’ai trouvé ! Par contre, on obtient quelle quantité de produit à la fin ? J’ai l’impression qu’on est plus autour des 100 ml que des 50 ml « classiques » que l’on retrouve dans les pots de cosmétiques habituels, du coup j’ai peur de ne pas la passer assez vite. Peut-être couper la recette en deux ?

  • Natacha

    Bonjour,

    Merci pour cette recette ultra riche et très simple.
    Je l’ai faite hier mais après l’avoir laissé reposé la texture est devenue plus solide . Un peu comme un beurre, une fois que je l’étale sur ma peau elle devient un peu huileuse et s’applique très bien mais je voulais savoir si cette consistance solide est normale ?

    Merci pour votre réponse .

  • Simone-Simone Auteur du billet

    Bonjour Natacha,

    Normalement la crème doit avoir une texture crémeuse, sans durcir. J’ai eu plusieurs « raté » également, soit trop épaisse, soit trop liquide. Je pense que si ta crème a autant durci tu peux essayer de mettre un peu moins de beurre de karité dedans et ajouter un peu plus de cire émulsifiante 😉