DIY : Fabriquer un terrarium


Fabriquer son mini jardin autosuffisant ? C’est facile !

 

Qui n’a jamais rêvé de belles plantes verdoyantes et bien entretenues, sans jamais se réveiller un matin en sursaut, en réalisant qu’après au moins 1 mois d’amnésie, il n’y a plus la moindre trace de vie dans son pot d’argile ? Parce oui, la nature vous aimez ça, mais non vous n’êtes pas faite pour la dompter. La main verte, vous ne l’avez définitivement pas, et même avec cette belle plante du désert, ça n’a pas marché. Trop ou pas assez, vous ne savez jamais quand arroser et puis de toute façon vous oubliez !

Et si je vous disais que j’ai la solution ? Non, il ne s’agit pas d’une séance d’hypnose ni d’une psychanalyse approfondie pour comprendre d’où vient cette manie quasi sadique de faire périr toute cette verdure qui n’en demandait pas tant ! Je vous propose aujourd’hui, de fabriquer un terrarium !

Un terra-quoi ? Un terrarium ! Pour faire simple, il s’agit d’un petit jardin en milieu confiné, la plupart du temps autosuffisant.

Autosuffisant, la belle affaire, mais comment ? Et bien parce que l’eau contenue dans la terre, en s’évaporant, viendra se condenser sur les parois du terrarium et retombera dans la terre; comme la pluie en fait !

Avant de vous lancer, il vous faudra choisir un contenant et vos plantes. Pour le contenant, laissez gambader votre imagination : un bocal à poisson, un saladier, des bocaux, de grands pots. Il faut que ça soit en verre et de préférence avec une ouverture pas trop large. Plus l’ouverture sera grande, et plus souvent il vous faudra arroser. CQFD. Sachez également que si vous choisissez un contenant fermé, il faudra prendre des plantes qui aiment l’humidité. Au contraire, si vous laissez votre terrarium ouvert, privilégiez les plantes désertiques comme les cactus.

Pour plus de précisions sur le choix de vos plantes, n’hésitez pas à consulter → ce site ←, et surtout à demander conseil à votre pépiniériste !

 

Pour fabriquer un terrarium, il vous faudra :

  • Un récipient, type bocal, grand pot en verre, gros vase
  • Des plantes
  • Des billes d’argile ou du sable (j’ai choisi du sable d’aquarium)
  • Quelques morceaux de charbon actif ( du charbon pour barbuc’ quoi )
  • Du terreau
  • Des cailloux, galets ou tout autre élément décoratif
  • Un peu d’eau

Fabriquer un terrarium Simone-Simone

Les étapes à suivre pour fabriquer un terrarium :

Étape 1:

Nettoyez et rincez bien votre contenant. Il est important que celui-ci soit bien propre pour éviter la prolifération de bactéries dans votre terrarium.

Étape 2:

Disposez dans le fond 2-3 cm environs de billes d’argile ou de sable. Cette couche servira à drainer l’eau quand vous arroserez (et oui, il faudra quand même arroser une fois de temps en temps !)

Do it yourself terrarium

Étape 3:

Je ne l’ai pas fait, mais j’ai pu lire qu’il était recommandé de recouvrir le sable d’un tissu synthétique ou de mousse naturelle, afin que le terreau ne glisse pas dans le sable au moment de l’arrosage. Si vous ne le faites pas non plus, disposez quelques petits morceaux de charbon, afin d’éviter que vos racines ne pourrissent.

Comment fabriquer un terrarium

Étape 4:

Ajoutez le terreau. Il doit monter au tiers de votre bocal environs. N’en mettez pas trop, il faut que vos plantes aient assez de place pour respirer !

DIY mini jardin

Étape 5:

Dépotez vos plantes, et enlevez délicatement la terre autour des racines. Attention à ne pas tout abîmer, elles sont fragiles. Après avoir creusé un trou dans le terreau, replantez les. Si l’ouverture de votre bocal n’est pas grande, ce moment peut s’avérer un peu délicat. Je vous conseille donc de vous aider d’un bout de bois, ou d’un stylo pour tenir les feuille et ainsi remettre correctement la terre tout autour. (Évidemment, personne ne remarquera sur la photo qu’il ne s’agit pas de la même plante ! Je me suis rendue compte après coup qu’elle ne rentrait pas dans mon bocal… Je ferai donc bientôt un autre terrarium bien plus grand. Photos à venir. )

DIY terrarium de plantes

Étape 6:

Tassez doucement la terre, mais pas trop. Arrosez légèrement. Il faut que l’eau descende jusque dans les billes ou le sable. Si vous pensez avoir trop arrosé ou que l’eau se condense beaucoup sur les parois au bout de quelques heures, laissez votre terrarium ouvert 2-3 jours, le temps que le surplus s’évapore.

Étape 7:

Décorez ! J’ai ajouté des petits cailloux blancs ainsi qu’un peu de sable d’aquarium, mais rien ne vous empêche d’oser la fantaisie: une petite figurine rigolote, une coquille d’escargot…

Terrariums

Et voilà, avant de vous laisser, quelques petites recommandations : placez votre terrarium dans un espace lumineux mais jamais dans la lumière directe du soleil, arrosez de temps en temps ! Ayez également bien en tête la taille de votre bocal en achetant vos plantes. J’ai eu les yeux plus gros que le ventre et j’ai acheté de quoi faire au moins 4 terrariums. Pour des bocaux comme les miens, seulement une ou deux plantes suffisent. Pensez à ne pas trop surcharger vos terrariums ! Et pour ce qui est de la terre qui se met inévitablement sur les plantes, pas de panique, elle s’en ira toute seule avec les prochains arrosages.

fabriquer des terrarium

 

Allez, salut ! ♥


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “DIY : Fabriquer un terrarium

  • Appartement 54

    Coucou ! Je t’ai nommée pour le Liebster Award sur mon blog, si ça te dit d’y participer. Il s’agit d’un concept de questions-réponses qui favorise le partage de blogs. Tu trouveras toutes les infos dans mon dernier article . En tout cas félicitations pour le lancement de ton blog, et à bientôt j’espère 🙂

    A.